Pesticides et lobbies

19 mai 2015

Chemical-WarningDans le numéro 30 du bulletin « Et voilà » (voir Bulletin « Et voilà » n°30), l’union syndicale Solidaires rappelait qu’après sa condamnation pour faute inexcusable en tant qu’employeur suite à l’intoxication de Stéphane Rouxel et Laurent Guillou ex-salariés de Plouisy dans les Côtes d’Armor, l’entreprise Nutréa-Triskalia avait décidé de ne pas faire appel du jugement du 11 septembre 2014 prononcé par le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de Saint Brieuc.

Cependant, une plainte au pénal était en cours depuis 2010, pour l’utilisation par l’entreprise en question de pesticides interdits et cancérogènes.

Rappelons que le parquet a pour mission générale de veiller à l’application de la loi au nom du respect des intérêts fondamentaux de la société.

Après celui de Guingamp, le parquet de St Brieuc a décidé d’abandonner les poursuites et de classer sans suites les plaintes des salariés.

A lire le communiqué de Solidaires Bretagne du 18 mai 2015 et ses conclusions que l’OSAT partage entièrement. Influence des lobbies agricoles sur les pouvoirs publics de notre pays et leur façon de considérer ce que sont les intérêts fondamentaux de la société…

Communiqué Classement sans suite du Parquet 18mai2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post
«
Informations légales