Dans le monde du travail tel qu’il est, le salarié souffre et le client doit souvent se résoudre à faire face lui-même à ses difficultés.

Il est une catégorie qui échappe sans coup férir à ce sort peu enviable : c’est l’actionnaire.

Choyé, chouchouté, bichonné, l’actionnaire est la caution du capitalisme, sa justification et son honneur.

Moins gratifié que le dirigeant d’entreprise, l’actionnaire est souvent ce personnage falot mais ô combien indispensable qui donne au capital son adhésion et ses économies. C’est dire si ce rouage est important. Il ne souffre pas au travail, l’actionnaire, mais fait indirectement souffrir les autres en attendant d’en tirer profit. C’est pourquoi la notion d’actionnaire – salarié (oxymore ?) devrait être bannie pour ce qu’elle est ; la machine à se botter le cul.

A l’Assemblée générale des actionnaires (Palais des Congrès, Porte Maillot),

ce 5 juin 2012, environ 150 militants de 4 syndicats (SUD – CGT – CGC/UNSA et CFDT) patientent aux marches du palais, drapeau sur l’épaule et tracts en main.

Assemblée des actionnaires de France Télécom Orange palais des congrès 5 Juin 2012

Assemblée des actionnaires de France Télécom Orange palais des congrès 5 Juin 2012

Puis les discours commencent, et chacun s’exprime.

  • Pour SUD PTT, deux questions sont sur la table, la question de la rémunération des dirigeants et celle de la valeur de l’action.
    Pour SUD, 0 € serait le mieux et l’actionnarait à France Télécom Orange pourrait laisser la place à une vraie politique industrielle d’investissement et à une politique sociale ambitieuse pour les salariés.
  • Même tonalité pour la CGT, qui insiste sur le rôle de l’Etat, toujours actionnaire majoritaire, et qui n’a pas dénoncé la politique maintenue par l’entreprise de l’action à 1,40 €.
  • Pour la CGC/UNSA, Crozier fait son numéro habituel, avec des revendications proches des deux premiers intervenants, mais la fin du discours est laborieuse, quand il nous dit qu’il ne s’agit pas de baisser les émoluments de nos dirigeants, ce qui d’après lui n’aurait que peu d’impact. Vieux réflexe de cadre sup plutôt près du manche ?
  • Pour la CFDT, un peu la même tonalité, il ne s’agit pas ici de culpabiliser l’actionnaire, qui n’est souvent qu’un petit porteur (tiens donc !). L’Etat, voilà l’ennemi ! Si ce n’est pas faux, la CFDT semble avoir un discours très doux pour l’actionnaire, ce malgré lui de la guerre économique seulement responsable de vouloir un peu améliorer son ordinaire. Pour un peu, on le plaindrait…

    Discours des organisations syndicales Palais des Congrès 5 Juin 2012

    Discours des organisations syndicales Palais des Congrès 5 Juin 2012

  • F.O et la CFTC n’avaient pas jugé utile de se déplacer. On se demande bien pourquoi…

 

En tout cas, c’est maintenant dans l’unité syndicale que ces rassemblements ont lieu.

Rappelons tout de même (y’a pas de mal à se faire du bien), que c’est SUD PTT qui avait inauguré la présence de militants à ce rendez-vous des actionnaires. L’initiative a fait florès pour une action à la fois militante et pédagogique.

Après quelques chansons détournées (« la vie Orange« ) braillées par la foule, les manifestants sont autorisés à investir le hall (pas la salle, faut pas déconner). Ce sera donc à l’abri du vent que se poursuivront les discussions et les chants.

Le « petit porteur » essaiera d’échapper à l’interpellation des militants en se faufilant vers l’escalier donnant accès au saint du saint. Les militants se contenteront de distribuer des tracts et des faux coupons, préférant l’humour à la colère.

16H. Les actionnaires sont tous rentrés, très ponctuels (le temps c’est de l’argent) et les syndicalistes peuvent s’égayer dans les rues d’un XVI° arrondissement qui ne semble pas connaître la crise.

Une belle journée quand même, dans la solidarité et la bonne humeur. On se donne rendez-vous pour l’année prochaine, tout en espérant secrètement que France Télécom aura été d’ici là renationaliser et que l’action n’aura plus cours. Le changement, c’est-y pas maintenant ?

 

Texte de la chanson « La vie en Orange »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations légales